Cygnus World > Biographie > Patineur
Irina Slutskaya
Sommaire du site :

Cygnus World :
 Page d'accueil générale
   La webmastrice
   Réalisation du site

Cygnus Skate :
 Accueil partie patinage
   Galerie Photos
   Les patineurs
   Les compétitions
   Le patinage

Cygnus Drawing :
 Accueil partie dessin

Contents of the site :

Cygnus World :
 General homepage
   The webmastrice
   Website creation

Cygnus Skate :
 Homepage part figure skating
   Photo gallery
   The figure skaters
   The competition
   The Figure skating

Cygnus Drawing :
 Homepage part drawing

Prénom et nom : Irina Slutskaya
Nationalité :
Russe
Date et lieu de naissance :
9 février 1979 à Moscou
Situation familiale :
Mariée à Sergei Mikheev en août 1999, un fils, Artem, né le 15 novembre 2007
Début de patinage :
à 5 ans Sport Club Moskvitch
Site officiel :
http://www.irina-slutskaya.com/
 
 Parcours senior
 
1996
1997
1998
1999
2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
xxxx
xxxx
xxxx
Champ. de Russie
2e
3e
4e
4e
1ère
1ère
1ère
1ère
Champ. d'Europe
1ère
1ère
2e
1ère
1ère
2e
1ère
1ère
1ère
Champ. du monde
3e
4e
2e
2e
2e
1ère
9e
1ère
Finale Grand Prix
2e
3e
4e
3e
1ère
1ère
1ère
2e
1ère
2e
Jeux Olympiques
5e
2e
3e
 
 Saison 1995-1996

Irina devient la première patineuse russe à devenir championne d'Europe. Elle a à peine 16 ans. Elle met ainsi fin au règne d'une grande patineuse, Surya Bonaly.

 
 Saison 1996-1997
La jeune patineuse confirme ses qualités en conservant son titre européen.
 
 Saison 1997-1998

Malgré un championnat de Russie un peu difficile, elle devient vice-championne d'Europe et vice-championne du monde.

 
 Saison 1998-1999

Cette saison est très difficile pour la jeune moscovite. 4e des championnats nationaux, elle ne peut pas faire partie de l'équipe nationale russe. Elle ne participera donc pas aux grands championnats, malgré ses bons résultats des années passées. Elle pense alors arrêter le patinage. Son entourage l'aide à surmonter cette épreuve. Après une pause, elle parvient doucement à reprendre l'entraînement. Sa silhouette s'affine et ses sauts se perfectionnent. En août 1999, elle épouse Sergei Mikheev, un étudiant de l'Institut de Physique qu'elle connaît depuis quatre ans.

 
 Saison 1999-2000

Irina prouve qu'elle a retrouvé son plus haut niveau et qu'elle est encore plus forte qu'avant. Lors de la finale du Grand Prix, elle réalise la première combinaison triple lutz - triple boucle. Elle reçoit pour cette performance la note de 6.0 en technique. Elle décroche une nouvelle fois le titre européen et prend une nouvelle médaille d'argent aux championnats du monde.

 
 Saison 2000-2001

La jeune patineuse russe, toujours parfaite sur le plan technique, parvient à réaliser lors des championnats du monde une combinaison de trois sauts! Triple lutz - triple boucle - boucle piqué! Dans ce même programme elle tente une autre combinaison qui lui apportera moins de succès et qui lui coûtera le titre mondial face à sa grande rivale, l'américaine Michelle Kwan.

 
 Saison 2001-2002

Irina doit laisser son titre européen à sa compatriote Maria Butyrskaya. Mais son principal objectif cette saison, c'est les Jeux Olympiques. Sa principale rivale est alors l'américaine Michelle Kwan. Cette dernière ne parvient pas à patiner à son niveau. Irina a donc toutes ses chances pour remporter le titre. Malgré quelques petites erreurs, elle réalise un bon programme. Personne ne semble pouvoir lui prendre la première place. C'est alors qu'arrive une jeune américaine de 16 ans, Sarah Hugues, 4e après le programme court, qui réalise le programme de sa vie et parvient à rattraper son retard jusqu'à prendre la médaille d'or sous le nez de la pauvre russe, qui ne comprend pas le vote des juges.

 
 Saison 2002-2003

Irina espère cette saison oublier l'échec des Jeux Olympiques. Mais lors des championnats de Russie, elle voit une patineuse-revenante lui prendre le titre sous son nez. Il s'agit d'Elena Sokolova qui réalise son grand retour. Mais ce qui préoccupe vraiment la russe, c'est les championnats d'Europe. Une nouvelle fois, sa nouvelle rivale va se montrer en pleine forme. Cette dernière remporte les qualifications devant la grande championne, un peu hésitante. Irina, malgré un programme sans faute, mais seulement une combinaison triple-double dans le court, ne peut reprendre la première place. Après l'excellente prestation lors du libre d'Elena, Irina sait qu'elle doit tout tenter si elle veut retrouver la première place. Elle échoue malheureusement dans sa tentative de triple salchow-triple boucle mais réussit tous les autres triples sauts. Le verdict est à présent entre les mains de juges qui choisissent Irina pour la victoire.

 
 Saison 2003-2004

De graves problèmes de santé empêchent la patineuse de poursuivre son entraînement. Elle ne participe à aucune des compétitions de début de saison, y compris les championnats d'Europe. Face aux mauvais résultats remportés par la Russie lors de ces championnats, la Fédération de Russie demande à Irina de participer aux championnats du monde pour assurer à la Russie de conserver son nombre de patineuses pour la saison suivante. Irina essaie alors de faire du mieux qu'elle peut mais ne parvient pas à retrouver son niveau.

 
 Saison 2004-2005

Irina revient à la compétition en pleine forme. Elle décroche un nouveau titre européen, même si elle montre quelques faiblesses dans le libre, et survole les championnats du monde. Devant son public, elle réalise le plus beau programme libre de sa carrière et décroche son second titre mondial.

 
 Saison 2005-2006

Une grande saison débute pour Irina. Elle espère battre le record de victoire en championnat d'Europe et atteindre son but ultime: devenir championne olympique. Irina doit se contenter d'une seconde place lors de la finale du Grand Prix, devancée par la nouvelle prodige japonaise Mao Asada. La patineuse russe va dominer largement les championnats d'Europe et décrocher ainsi son 7e titre dans cette compétition! Elle arrive confiante et en grande forme pour les Jeux Olympiques. Même si elle n'est que seconde après le court, elle a encore toutes ces chances pour remporter la compétition car elle est à quelques centièmes de la première, l'américaine Sasha Cohen. Après la contre-performance de Sasha dans le libre, la médaille d'or se rapproche un peu plus. Au moment où Irina entre sur la glace, c'est la japonaise Shizuka Arakawa qui mène la compétition grâce à un sans faute. Irina passe sans problème toutes les principales difficultés de son programme mais chute sur son triple boucle. Elle sait alors que le titre vient de lui échapper. Les notes confirment ses impressions, et elle se retrouve même assez incroyablement derrière Sasha Cohen. Elle ne décroche que la médaille de bronze, une médaille qui aura du mal à passer pour la patineuse... Pendant quatre ans, Irina n'a vécu que pour ce titre ultime qui lui avait injustement échappé, difficile, même pour une immense championne, de ne pas céder à la pression le jour-J.

 
 Suite de son parcours

Irina laisse planer le doute sur la suite de sa carrière. Elle participe à de nombreux galas cette saison et doit écourter la dernière tournée pour cause de maternité! Elle anime aux côtés d'Evgeni Plushenko une émission en Russie où des champions russes apprennent à patiner à des célébrités.

 
Mentions légales
 Plan du site                                        http://cygnuskate.pagesperso-orange.fr                                     Haut de page  
Pour contacter Laetitia,
la webmastrice
/ To contact Laetitia,
the webmastrice
H_cygnus@hotmail.com

Ce site est hébergé par : Orange France Télécom, siège social : 6 place d'Alleray, 75 015 Paris

Screendesign, Photograph and Webmaster : Cygnus World All rights reserved. © Copyright 2003-2017

Please note that all information, photographs and graphics are property of the author of this webpage
and may not be reproduced, modified or reused without written permission.