Cygnus World > Biographie > Patineur
Stanick Jeannette
Sommaire du site :

Cygnus World :
 Page d'accueil générale
   La webmastrice
   Réalisation du site

Cygnus Skate :
 Accueil partie patinage
   Galerie Photos
   Les patineurs
   Les compétitions
   Le patinage

Cygnus Drawing :
 Accueil partie dessin

Contents of the site :

Cygnus World :
 General homepage
   The webmastrice
   Website creation

Cygnus Skate :
 Homepage part figure skating
   Photo gallery
   The figure skaters
   The competition
   The Figure skating

Cygnus Drawing :
 Homepage part drawing

Prénom et nom : Stanick Jeannette
Nationalité :
Français
Date et lieu de naissance :
6 mars 1977 à Courbevoie
Situation familiale :
une fille, Indra née le 1er avril 2011
Référence :
Elvis Stojko (pour la technique), Eric Millot (pour l'émotion), Brian Boitano, Midori Ito
Début de patinage :
à 8 ans
Site officiel : http://www.stanickjeannette.com/
 
 Parcours junior
Championnat du monde : 13e en 1992, 18e en 1993, 13e en 1996
 
 Parcours senior
 
1994
1995
1996
1997
1998
1999
2000
2001
2002
2003
2004
xxxx
xxxx
xxxx
Champ. de France
6e
7e
6e
4e
5e
1er
1er
5e
2e
3e
Champ. d'Europe
9e
3e
3e
Champ. du monde
7e
11e
16e
Finale Grand Prix
Jeux Olympiques
 
 L'enfance de Stanick Jeannette

C'est grâce à son médecin que le jeune homme va se mettre au patinage. Ce dernier a tendance à marcher les pieds en dedans et son médecin lui recommande ce sport. Stanick entre alors au club de Cergy.
Au départ, la patinoire est pour lui plus une cours de récréation où il fait les quatre cent coups avec ses copains qu'un lieu de sport. La direction décide même de le renvoyer pour indisciplinité ! C'est alors qu'une enseignante de la patinoire, Diane Skotnicka, le remarque et suggère à la direction de le séparer de ses mauvaises fréquentations !
Stanick commence à prendre le patinage au sérieux. Après un stage intensif de deux mois à Obersdorf, il ne peut plus se passer du patinage. Les résultats arrivent très vite. A 15 ans, il remporte le titre de champion de France Espoirs. En 1991, il rentre dans l'école de Didier Gailhaguet.

 
 Saison 1994-1995

Stanick se sectionne le tendon péronier de la jambe droite et doit subir une intervention chirurgicale en octobre. Il est contraint de s'arrêter de patiner pendant quelques mois.

 
 Saison 1998-1999

La malchance continue pour Stanick. Lors des championnats de France, il casse la lame de son patin pendant un programme. Il ne se classera que 5e.

 
 Saison 1999-2000

La carrière de Stanick décole enfin. En décembre, il obtient son premier titre national. Il peut donc participer à ses premiers grands championnats et se classe parmi le 10 meilleurs patineurs européens et mondiaux.

 
 Saison 2000-2001

La saison se déroule à merveille pour Stanick. Il parvient à monter sur le podium du Trophée Lalique, décroche son second titre de champion de France et obtient la médaille de bronze aux championnats d'Europe.

 
 Saison 2001-2002

Suite à de nombreux problèmes, Stanick ne parvient pas à avoir de bons résultats en début de saison. Il perd son titre de champion de France où il ne finit que 5e. Non sélectionné pour les championnats d'Europe, il ne pourra pas participer aux Jeux Olympiques de Salt Lake City. Cette décision de la fédération est une grande déception pour le patineur qui rêvait de participer à cette compétition.

 
 Saison 2002-2003

Après une saison de cauchemar, Stanick décide de reprendre tout à zéro. Il change d'entraîneur et rejoint Philippe Pélissier à Caen. Gwendal Peyzerat s'occupe de la chorégraphie de son programme libre, sur le thème du Petit Prince. Il retrouve à nouveau confiance en lui et renoue avec le succès. Quatrième après le programme court, il est en position idéale pour monter une nouvelle fois sur le podium. Le français ne cède pas à la pression et réalise pour la première fois en compétition le quadruple boucle piqué, même s'il est retourné. Grâce à des triples sauts parfaits, il obtient pour la seconde fois la médaille de bronze lors des championnats d'Europe. Il retrouve un autre français sur la seconde marche, Brian Joubert.

 
 Saison 2003-2004

Nouvelle saison de doutes pour Stanick. La concurrence commence à se faire rude au sein de l'équipe masculine. Il n'a plus le droit à l'erreur s'il veut se qualifier pour les grands championnats. Malheureusement, Stanick supporte mal la pression et réalise un nouveau début de saison catastrophe. Une blessure vient agraver tout cela. Classé tout de même 3e lors des championnats de France, la fédération préférera envoyer aux championnats d'Europe Damien Djordjevic, 4e, mais plus jeune et ayant l'air plus en forme que lui. Stanick tente de faire appel de la décision mais en vain. Sa saison s'arrêtera là.

 Saison 2004-2005

Stanick espère pouvoir reprendre son rôle dans l'équipe de France mais ne parvient pas à atteindre le podium des championnats de France et ne peut donc pas participer aux grandes compétitions. Il participe à la tournée des Étoiles de la Glace pour le plus grand plaisir du public qui ne l'a pas oublié.

 
 Suite de son parcours

Stanick se tourne vers la rétransmission de compétition sur internet. Il réalise pour la saison 2006-2007 la chorégraphie de Gwendoline Didier qui deviendra championne de France cette même saison.

Mentions légales
 Plan du site                                        http://cygnuskate.pagesperso-orange.fr                                     Haut de page  
Pour contacter Laetitia,
la webmastrice
/ To contact Laetitia,
the webmastrice
H_cygnus@hotmail.com

Ce site est hébergé par : Orange France Télécom, siège social : 6 place d'Alleray, 75 015 Paris

Screendesign, Photograph and Webmaster : Cygnus World All rights reserved. © Copyright 2003-2017

Please note that all information, photographs and graphics are property of the author of this webpage
and may not be reproduced, modified or reused without written permission.