Cygnus World > Biographie > Patineur
Mao Asada
Sommaire du site :

Cygnus World :
 Page d'accueil générale
   La webmastrice
   Réalisation du site

Cygnus Skate :
 Accueil partie patinage
   Galerie Photos
   Les patineurs
   Les compétitions
   Le patinage

Cygnus Drawing :
 Accueil partie dessin

Contents of the site :

Cygnus World :
 General homepage
   The webmastrice
   Website creation

Cygnus Skate :
 Homepage part figure skating
   Photo gallery
   The figure skaters
   The competition
   The Figure skating

Cygnus Drawing :
 Homepage part drawing

Prénom et nom : Mao Asada
Nationalité :
Japonaise
Date et lieu de naissance :
25 septembre 1990 à Nagoya
Référence :
Midori Ito
Début de patinage :
à 5 ans
Site officiel :
http://www.maomaiasada.com/indexe.html
 
 Parcours junior
Championnat du Japon : 4e en 2003, 4e en 2004, 1ere en 2005
Finale du Grand Prix : 1ere en 2005
Championnat du monde :
1ere en 2005, 2e en 2006
 
 Parcours senior
 
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
Champ. du Japon
7e
8e
2e
2e
1er
1er
1er
1er
2e
1er
1er
3e
Champ. 4 Continents
1er
3e
1er
2e
2e
1er
1er
Champ. du monde
2e
1er
4e
1er
6e
6e
3e
1er
Finale Grand Prix
1er
2e
2e
1er
forf.
1er
Jeux Olympiques
2e
6e
 
 L'enfance de Mao Asada

Mao commence très tôt par faire du ballet. A 5 ans elle choisit de faire du patinage tout comme sa soeur, Mai. La jeune patineuse ne va pas tarder à se montrer comme un des meilleurs espoirs du patinage japonais. Très vite, elle va devenir la patineuse de tous les records. A seulement 12 ans, elle réussit une combinaison de trois triples sauts! (triple flip - triple boucle - triple boucle piqué).

 
 Saison 2004-2005

Mao a 15 ans quand elle devient championne junior du Japon. Lors des championnats nationaux senior, elle est la première patineuse à réussir deux triple axel dans son programme libre ! Cette performance lui permet de prendre la seconde place de la compétition. Mao se révèle très vite comme étant une très grande compétitrice. Elle remporte dès sa première participation la finale du Grand Prix junior et les championnats du monde junior.

 
 Saison 2005-2006

Mao poursuit sa série de victoire en catégorie senior et remporte la finale du Grand Prix dès sa première participation et alors qu'elle n'a même pas 16 ans! Vice-championne du Japon, elle aurait pu participer aux Jeux Olympiques de Turin si elle avait eu quelques mois de plus... Une concurrente qui aurait pu modifier le podium olympique au vu de ses résultats... La jeune fille poursuit donc son parcours en junior et devient la première patineuse à réussir un triple axel lors d'un programme court. Mais ce nouvel exploit ne lui permet pas de remporter cette compétition. Mao se fait devancer par une autre patineuse très prometteuse, la coréenne Yu-Na Kim. Mao prend la seconde place de ces championnats du monde junior.

 
 Saison 2006-2007

Cette fois Mao va pouvoir faire son entrée dans le milieu senior. Elle se montre toujours aussi impressionnante en compétition, mais elle se voit une nouvelle fois devancée par Yu-Na Kim lors de la Finale du Grand Prix. La jeune japonaise espère briller lors des championnats du monde qui se déroulent cette année dans son pays. Très attendue au vu de ses derniers exploits, Mao montre des faiblesses dans son programme court. Première du libre, elle rattrape une partie de son retard, mais doit laisser la première place à sa compatriote Miki Ando. Elle devient ainsi vice-championne du monde dès sa première participation.

 
 Saison 2007-2008

La vice-championne du monde a des difficultés à s'adapter au nouveau règlement de l'ISU. Désormais, les juges doivent pénaliser les patineurs qui réalisent les sauts sur la mauvaise carre. Et justement, Mao effectue systématiquement le lutz en flip. Désormais cette mauvaise habitude sera pénalisée. Mao participe pour la première fois aux championnats des Quatre Continents et remporte cette compétition. Lors du championnat du monde, elle se classe seconde du programme court, à quelques centièmes de la première, l'italienne Carolina Kostner. Elle prend une nouvelle fois la seconde place du libre, derrière cette fois la coréenne Yu-Na Kim. Au cumul des deux épreuves, elle devient championne du monde.

 
 Saison 2008-2009

La concurrence devient de plus en plus rude, malgré toutes les qualités de Mao. Seule fausse note du début de saison : elle doit céder la première place à la canadienne Joannie Rochette. Sinon, elle remporte le Trophée NHK, la Finale du Grand Prix et le championnat du Japon. Les premières défaillances vont survenir lors du championnat des Quatre Continents où elle ne prend que la 6e place du programme court. Cela faisait quelques jours qu'elle était en difficultés sur les sauts aux entraînements. Elle se rattrape en remportant le libre et remonte ainsi à la 3e place. Les championnats du monde vont également lui laisser un goût amer. Seulement 3e du programme court, elle perd encore une place dans le libre, malgré de bons programmes. C'est la première fois de sa carrière qu'elle ne monte pas sur un grand podium international (junior + senior).

 
 Saison 2009-2010

Un début de saison difficile prive Mao pour la première fois de sa carrière de la finale du Grand Prix. La jeune fille se rattrape lors des championnats nationaux en décrochant son 4e titre. Elle participe aux championnats des Quatre Continents pour faire oublier son début de saison et remporte également cette compétition. C'est donc regonflée à bloc qu'elle entame les Jeux Olympiques. Mais dès le programme court, la jeune japonaise laisse s'envoler la championne du monde Yu-Na Kim, malgré un programme sans faute comportant un triple axel en combinaison. Mao réussit deux triples axel dans son libre mais réalise quelques erreurs sur d'autres sauts. Elle parvient tout de même à conserver la seconde place et devient vice-championne olympique. Sa grande rivale Yu-Na Kim se montre très fatiguée lors des championnats du monde. Ejectée à la 7e place du programme court, Mao se retrouve avec une belle avance pour le titre mondial grâce à une 2e place provisoire. Malgré la première place de la coréenne qui a pourtant réalisé des erreurs dans son libre, Mao effectue un libre propre avec deux triple axel. Elle remporte le titre mondial pour la 2e fois de sa carrière.

 
 Saison 2010-2011
Entraînée désormais par Sato Nobuo, la jeune fille revoit intégralement sa technique de saut afin de corriger ses défauts. Ne maîtrisant pas encore tout, elle n'est que l'ombre d'elle même lors des épreuves du Grand Prix (8e au NHK Trophy et 5e au Trophée Bompard). Le moment crucial de la saison, les championnats du Japon vont lui sourire. Elle prend la seconde place de la compétition et peut donc participer aux grands championnats. Elle remporte la médaille d'argent des championnats des quatre Continents. Le violant tremblement de terre que subit le Japon oblige les organisateurs à déplacer cette compétition en Russie. Encore fragile techniquement, Mao doit se contenter de la 6e place des championnats du monde.
 
 Saison 2011-2012
Sélectionnée pour la finale du Grand Prix, Mao doit déclarer forfait après le programme court après avoir appris que sa mère se trouvait dans le coma. Malheureusement la jeune patineuse ne pourra rentrer à temps au Japon. Mao décroche une 5e médaille lors des championnats des Quatre Continents (argent). La jeune japonaise ne parvient à nouveau pas à se hisser sur le podium des championnats du monde (6e).
 
 Saison 2012-2013
Mao semble avoir retrouvé toutes ses qualités cette saison. Elle remporte les deux Grands Prix auxquels elle participe et prend la première place de la Finale. Elle devient également championne du Japon pour la 6e fois et remporte le championnat des Quatre Continent. Son fameux triple axel passe à nouveau en compétition, ce qui est bon signe pour les championnats du monde. Mao débute moyennement les championnats du monde. Son triple axel passe, mais le reste est plus laborieux. Elle est 6e. La jeune japonaise va connaître davantage de réussite sur son libre sur la musique du Lac des Cygnes. Elle prend la 2e place du libre et remonte à la 3e place du classement général, retrouvant ains le podium mondial deux ans après son titre de championne du monde.
 
 Saison 2013-2014
Mao domine le début de saison en remportant le Skate America et le NHK Trophée. Elle termine également première de la Finale du Grand Prix. Les championnats nationaux feront quelques frayeurs à Mao. Elle ne se classe que 3e. Heureusement ce classement ne remet pas en cause sa participation aux Jeux Olympiques. Elle débute cette compétition avec l'épreuve par équipe. Elle participe à l'épreuve du programme court mais rate son triple axel. Elle prend la 3e place de cette épreuve. C'est Akiko Suzuki qui se charge de faire le libre. L'équipe du Japon termine 5e. Mais c'est surtout pour la compétition individuelle que Mao va se battre. Plusieurs jeunes filles arrivent avec un très bon niveau, notamment la coréenne Yu-Na Kim qui est de retour pour défendre son titre. Malheureusement Mao passe totalement à côté de son programme court où elle termine à la 16e place... Libérée de toute pression et voulant montrer son vrai niveau, elle réalise un libre parfait, avec un triple axel réussi, prend la 3e place du libre et remonte à la 6e place au général. La saison se clôture sur les championnats du monde qui se déroulent au Japon. C'est sur cette compétition que Mao va terminer sa carrière. Elle ne fait pas la même erreur comme aux Jeux et s'impose en tête dès le programme court en réussissant le triple axel. Elle réalise un bon programme libre, entaché seulement d'un retournement sur un double axel, pourtant son saut favori! Elle s'impose avec près d'une dizaine de points d'avance sur la seconde, et décroche un troisième titre de championne du monde.
Mentions légales
 Plan du site                                        http://cygnuskate.pagesperso-orange.fr                                     Haut de page  
Pour contacter Laetitia,
la webmastrice
/ To contact Laetitia,
the webmastrice
H_cygnus@hotmail.com

Ce site est hébergé par : Orange France Télécom, siège social : 6 place d'Alleray, 75 015 Paris

Screendesign, Photograph and Webmaster : Cygnus World All rights reserved. © Copyright 2003-2017

Please note that all information, photographs and graphics are property of the author of this webpage
and may not be reproduced, modified or reused without written permission.