Cygnus World > Biographie > Patineur
Javier Fernandez
Sommaire du site :

Cygnus World :
 Page d'accueil générale
   La webmastrice
   Réalisation du site

Cygnus Skate :
 Accueil partie patinage
   Galerie Photos
   Les patineurs
   Les compétitions
   Le patinage

Cygnus Drawing :
 Accueil partie dessin

Contents of the site :

Cygnus World :
 General homepage
   The webmastrice
   Website creation

Cygnus Skate :
 Homepage part figure skating
   Photo gallery
   The figure skaters
   The competition
   The Figure skating

Cygnus Drawing :
 Homepage part drawing

Prénom et nom : Javier Fernandez
Nationalité :
espagnol
Date et lieu de naissance :
15 avril 1991 à Madrid
Début de patinage :
à 6 ans au Toronto Cricket SC et Ice Leganes Madrid
 
 Parcours junior
Championnat d'Espagne : 1er en 2007, 2008, 2009
Championnat du monde :
13e en 2008
 
 Parcours senior
 
2007
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
2020
Champ. d'Espagne      
1er
2e
1er
1er
1er
1er
1er
1er
Champ. d'Europe
28e
17e
11e
8e
9e
6e
1er
1er
1er
1er
1er
Champ. du monde
35e
30e
19e
12e
10e
9e
3e
3e
1er
1er
4e
Finale Grand Prix          
3e
4e
 
2e
2e
4e
Jeux Olympiques
14e
4e
 
 L'enfance de Javier Fernandez
Javier découvre le patinage à 6 ans grâce à sa soeur aînée qui prend des cours. Il s'intéresse à plein de sports avant de choisir de se focaliser sur le patinage à 8 ans. Lorsqu'il a 17 ans, Javier est repéré par l'entraîneur russe Nikolai Morozov qui lui propose de partir avec lui aux États-Unis.
 
 Saison 2009-2010
Javier peut participer pour la première fois aux compétitions du Grand Prix ISU. Il patine au Trophée Bompard et y prend la 11e place. Il plaît beaucoup au public grâce à son programme libre sur le thème de Pirates des Caraïbes. Il participe à ses 4e championnats d'Europe où il ne cesse de progresser dans la hiérarchie. Il entre dans le top 10 avec une 8e place. Quelques semaines après il participe à ses premiers Jeux Olympiques (14e). C'est le premier espagnol à concourir à cette compétition depuis Dario Villalba en 1956. Il prend la 12e place des championnats du monde cette même saison.
 
 Saison 2010-2011
Javier doit quitter les États-Unis pour Moscou afin de suivre son entraîneur. Il participe au Skate Canada (5e) et à la Coupe de Russie (9e). Lors des championnats nationaux, Javier se coupe dans la main lors des échauffements. Cet incident l'empêche de défendre correctement ses chances et il ne prend que la 2e place. Heureusement le bon classement de Javier la saison passée lors des championnats d'Europe a permis à l'Espagne d'avoir deux patineurs pour cette saison. Sa seconde place n'aura donc pas d'incident sur sa participation à cette compétition. Javier rate son programme court (11e) mais se rattrape dans le libre et remonte à la 9e place. Lors des championnats du monde, le jeune espagnol réalise une belle performance en réussissant deux quadruple sauts différents dans son programme libre, le boucle piqué et le salchow. Il se classe à la 10e place. A la fin de la saison, Javier annonce qu'il quitte le club de Morozov pour rejoindre Brian Orser, ayant l'impression d'être mis de côté par son entraîneur qui s'occupe d'avantage du jeune français Florent Amodio.
 
 Saison 2011-2012
Le champion espagnol participe une nouvelle fois au Skate Canada où il prend la tête de la compétition après le programme court en devançant Patrick Chan et Daisuke Takahashi! Il termine 2e de la compétition. Il est ainsi le premier patineur espagnol à remporter une médaille dans une compétition du Grand Prix. Lors de la Coupe de Russie, il remporte une nouvelle médaille d'argent grâce à sa victoire dans le programme libre. Il est sélectionné pour la Finale du Grand Prix où il décroche la médaille de bronze. Grand favoris pour les championnats d'Europe, il ne se classe que 6e. Javier débute bien les championnats du monde avec une 5e place au programme court, mais craque dans le libre et termine 9e.
 
 Saison 2012-2013
Javier remporte son premier Grand Prix ISU, le Skate Canada, en battant le champion du monde Patrick Chan. Sa 4e place au NHK Trophée ne l'empêche pas de se sélectionner pour la 2e fois à la Finale du Grand Prix. 5e après le programme court, il remporte le libre en réalisant trois quadruple sauts. Il termine cependant au pied du podium. Les championnats d'Europe débutent mal pour le triple champion d'Espagne. Ses patins sont égarés à l'aéroport et il rate plusieurs entraînements. Ce n'est que la veille du début de la compétition qu'il peut les récupérer! Javier ne se décourage pas pour autant. Il prend la 2e place après le programme court et remporte le libre en réussissant trois quadruples sauts dont un en combinaison. Il devient le premier espagnol à être champion d'Europe. Lors des championnats du monde, il est 7e du programme court et 4e du libre. Le cumul des points lui permet de décrocher la médaille de bronze mondiale!
 
 Saison 2013-2014
Javier a quelques difficultés en ce début de saison. Il est 5e du NHK Trophée et 3e de la Rostelecom Cup. Il arrive aux championnats d'Europe avec pour objectif de conserver son titre européen. Premier après le programme court, Javier place trois quadruple sauts dans le libre et remporte un second titre européen, en montrant qu'il est prêt pour les prochains Jeux Olympiques. Javier débute les Jeux Olympiques en prenant la 3e place du programme court. La pression du libre l'empêchera de montrer son meilleur niveau. Il n'est que 5e et termine au pied du podium olympique. Son partenaire d'entraînement, le japonais Yuzuru Hanyu remporte la compétition. Javier veut oublier cette 4e place lors des championnats du monde. Il réalise deux bons programmes mais ne peut rivaliser face aux deux japonais Hanyu et Machida, patinant à domicile et boustés par leur public. Il décroche une seconde médaille de bronze mondiale.
 
 Saison 2014-2015
Le jeune patineur espagnol alterne le bon et le moins bon dans ses programmes de début de saison mais parvient tout de même à se qualifier pour la finale du Grand Prix ISU qui se déroule pour la première fois dans son pays. Quelques jours avant la finale, il choisit d'officialiser sa liaison avec l'ancienne patineuse Miki Ando. De nombreuses erreurs dans le programme court de la finale relègue Javier à la 5e place. Mais ce dernier se ressaisit dans le libre et réalise une belle performance qui lui permet de remonter à la seconde place au final. Fin janvier, il déroche très facilement un troisième titre européen consécutif. Lors des championnats du monde, Javier se classe très près de son partenaire d'entraînement Yuzuru Hanyu après le programme court. Il se bat bien dans le libre et parvient à devancer le japonais qui a connu quelques défaillances. Il devient ainsi le premier espagnol champion du monde.
 
 Saison 2015-2016
Javier remporte une nouvelle fois ses deux Grands Prix et se classe 2e de la Finale du Grand Prix, derrière l'indétronnable Yuzuru Hanyu. Grand favoris des championnats d'Europe, il surclasse ses adversaires avec un écart de 60 points sur son prédécesseur. Il franchit la barre des 300 points avec un score de 302,77. Lors des championnats du monde, malgré la pression d'être champion en titre, Javier se montre une nouvelle fois très solide. Même Yuzuru Hanyu ne peut rien faire pour l'inquiéter. Il conserve son titre de champion du monde avec cette fois un score de 314,93 points.
 
 Saison 2016-2017
Javier remporte une nouvelle fois ses deux Grands Prix mais ne se classe que 4e de la Finale du Grand Prix. Grand favoris des championnats d'Europe, il surclasse à nouveau ses adversaires. Javier connait des difficultés lors des championnats du monde et ne termine qu'à la 4e place.
Mentions légales
 Plan du site                                        http://cygnuskate.pagesperso-orange.fr                                     Haut de page  
Pour contacter Laetitia,
la webmastrice
/ To contact Laetitia,
the webmastrice
H_cygnus@hotmail.com

Ce site est hébergé par : Orange France Télécom, siège social : 6 place d'Alleray, 75 015 Paris

Screendesign, Photograph and Webmaster : Cygnus World All rights reserved. © Copyright 2003-2017

Please note that all information, photographs and graphics are property of the author of this webpage
and may not be reproduced, modified or reused without written permission.